Stéphanie Daumas, aux manettes de l’ AOC Languedoc - Routes des vins

Stéphanie Daumas, aux manettes de l’ AOC Languedoc

Depuis octobre dernier Stéphanie Daumas est la nouvelle directrice du syndicat des vins de l’AOC Languedoc. Arrivée tout droit du vignoble voisin rhodanien, la gardoise, fille de vignerons a été séduite par le syndicat et son grand potentiel. Elle rejoint donc la belle aventure de l’appellation.

Stéphanie Daumas, quel est le parcours qui vous a amené jusqu’au syndicat Languedoc ?

Je suis œnologue de formation et titulaire d’un master droit de la vigne complété par une spécialisation qualité. Dans ma carrière, j’ai eu plusieurs expériences dans le monde du vin. D’abord dans une cave coopérative où j’occupais le poste de directrice puis j’ai travaillé dans une cave particulière à Châteauneuf-du-Pape. J’ai ensuite pris la direction d’un syndicat viticole et d’une structure de négoce.

Après avoir travaillé au sein des « grandes familles » de la filière vin, il était important pour moi de faire un état des lieux, et de revenir au monde syndical. Le plus important était de participer à la construction du rayonnement d’une appellation à l’immense potentiel, c’était mon souhait le plus cher.

Quelles sont les grandes missions du syndicat Languedoc que vous pilotez ?

En plus de la gestion du syndicat, des ressources humaines et du pilotage du Mas de Saporta à Lattes (siège du syndicat, mais aussi de la chambre d’agriculture, du caveau des vins du Languedoc et du restaurant éponyme), il est essentiel que je déploie la stratégie fixée par notre Conseil d’administration, celle de contribuer à la création de valeur de l’appellation. Concernant les missions régaliennes, il y a bien sûr le contrôle mais aussi la défense de l’AOC Languedoc et de ses dénominations, du nom et du terroir, mission qui me tient particulièrement à cœur et où je m’y investis déjà pleinement au côté de Béatrice De Chabert, directrice du Syndicat des Coteaux du Languedoc. Enfin, nous souhaitons apporter un soin particulier à la communication interne pour fédérer au mieux nos vigneronnes et nos vignerons autour des enjeux collectifs.

Quels en sont les grands chantiers ?

Renforcer la communication interne avec nos adhérents et les liens avec les autres syndicats d’appellation afin de créer un grand réseau pour avancer sur des sujets communs.

Ensuite, travailler et affirmer l’identité de l’appellation Languedoc sur ses 3 couleurs. Et enfin engager fortement le syndicat sur les questions essentielles d’agro environnement et d’adaptation aux évolutions climatiques, c’est un grand challenge.

Après 2 ans de COVID, il est important de recréer du lien entre les adhérents et de vivre intensément dans la « maison des vins » du Languedoc. Une dernière mission très importante, développer au maximum L’école des vins du Languedoc qui, chaque jour, forme des ambassadeurs de notre vignoble, de l’AOC Languedoc et de l’ensemble des AOC hiérarchisées.

Quels sont les prochains événements portés par le syndicat ?

Le salon de Saporta, le 27 février à la veille de Millésime Bio. Ce sera un RDV simple, court et convivial avec les vignerons des 38 appellations du Languedoc. Puis, le 2 et 3 mai prochain, nous organisons pour la première fois un grand salon au Corum, en plein cœur de Montpellier : Dégustez en VO. Seront présents des centaines de domaines occitans et le salon sera uniquement réservé aux professionnels du secteur viticole. Sur les 2 jours du salon, nous organisons aussi des masterclass, et un symposium sur les cépages patrimoniaux qui viendra clôturer l’événement. Nous souhaitons y attirer de nombreux visiteurs !

Cet article Stéphanie Daumas, aux manettes de l’ AOC Languedoc est apparu en premier sur Terre de Vins.

Commentaires

mood_bad
  • Pas encore de commentaires...
  • chat
    Ajouter un commentaire