Symposium Act for change : un think-tank mondial au service de la filière - Routes des vins

Symposium Act for change : un think-tank mondial au service de la filière

L’auditorium Thomas Jefferson de la Cité du Vin avait ces derniers jours un air de GVin. Le 20 et 21 juin, l’amphithéâtre accueillait le Symposium Act for Change à l’occasion duquel décideurs internationaux et acteurs majeurs de la filière s’étaient donné rendez-vous pour discuter des perspectives et évolutions qui marqueront les prochains millésimes. Cette deuxième journée était placée sous le sceau de la diversité des enjeux, actuels et futurs, auxquels est confronté le secteur viti-vinicole.

Au terme de deux années marquées par un contexte international tendu, entre taxes Trump et conflit ukrainien, certaines considérations géopolitiques devaient être abordées en premier lieu par Christophe Navarre, Président du Conseil d’Administration de Vinexposium et Thomas Gomart, directeur de l’Institut français des relations internationales (IFRI).

Faisant suite à ce premier échange, les experts présents ont assisté à une conférence portant sur les innovations en lien avec l’agroécologie. Autour de la journaliste Tamlyn Currin, un panel d’intervenants concernés par les enjeux environnementaux ont pu ainsi exposer différentes mises en œuvre de solutions liées à ces questions majeures. Parmi les orateurs, Ilai Englard, co-fondateur et PDG de Trellis, a présenté un outil de prédiction destiné au secteur agro-viticole, “capable de fournir des informations et des perspectives factuelles, documentées et performantes”. Cet algorithme, permettant des solutions locales de développement durable, traite des millions de données chaque jour, qu’elles soient  biologiques, climatiques, œnologiques ou économiques.

Les axes de commercialisation, entre ultra-mondialisation et retour au local, étaient au centre des discussions de l’après-midi. Patrick Schmitt, Master of Wine et rédacteur-en-chef de la revue The Drinks Business, était entouré notamment de Fabrice Bernard, Président de Millesima, Anthony Maxwell, Directeur commercial de Liv-Ex et d’autres acteurs concernés par la thématique. L’essor du commerce électronique, des NFT ou la décarbonisation de la chaîne logistique, occupaient une place centrale dans les débats. Les panélistes s’accordaient aussi sur l’importance portée à la transparence des prix, de la qualité et à l’impérieuse nécessité de favoriser la diffusion de l’information destinée aux consommateurs

En conclusion, Christophe Navarre, ancien président directeur général de Moët-Hennessy, a pu dresser une prospective globale de l’avenir des vins et spiritueux à l’horizon 2030 en rappelant la place de l’humain dans la filière.

Les replays des différentes sessions sont à retrouver en cliquant sur ce lien.

Cet article Symposium Act for change : un think-tank mondial au service de la filière est apparu en premier sur Terre de Vins.

Commentaires

mood_bad
  • Pas encore de commentaires...
  • chat
    Ajouter un commentaire