Terres de Ravel bientôt dans le giron de Sainte-Marguerite

Terres de Ravel et ses 280 hectares autour de Pierrefeu-du-Var près de Hyères (83) devraient être rachetés et intégrés cet été au Château Sainte-Marguerite, propriété de la famille Fayard et du groupe Pernod Ricard. 

Le bruit de la vente courait dans le vignoble varois depuis déjà quelques semaines, la famille Fayard avait annoncé l’an dernier qu’elle chercherait d’autres partenariats ou rachats en Provence après le dernier en date, celui du Château Deffends (30 hectares) à Carnoules. Les copropriétaires du château Sainte-Marguerite, associés au groupe Pernod Ricard majoritaire, viennent de confirmer la signature d’un accord avec le domaine voisin Terres de Ravel de la famille éponyme. La transaction concerne 280 hectares de vignes en production à Pierrefeu-du-Var (dans un ensemble de 320) s’étendant sur les châteaux Montaud, L’Oasis à La Crau, Guiranne, entre Pierrefeu et Puget-Ville, et Garamache à Hyères. Sainte-Marguerite à La Londe-les-Maures va intégrer les vignobles « ainsi que toutes les marques et bâtiments associés à ces lieux » précise le groupe dans un communiqué. L’opération menée sous l’égide de la Safer (Société d’aménagement foncier et d’établissement rural), permettra de redistribuer une vingtaine d’hectares à plusieurs jeunes viticulteurs du secteur. 

Cette acquisition double ainsi la superficie du vignoble de Sainte Marguerite l’amenant à plus de 500 hectares. Elle confirme son rôle de poids lourds de la Provence avec un autre grand groupe, LVMH (Esclans, Galoupet et Minuty). « La réalisation de l’opération devrait intervenir dans le courant de l’été ». Elle permettra de poursuivre notamment le développement de ses cuvées Super Premium et Ultra Premium » (Fantastique, Symphonie, et Marguerite en Provence).

Ravel fort à l’export 
Le vignoble Ravel est l’un des plus grands vignobles de ce secteur de Côtes-de-Provence, produisant environ 85% de rosés. Il est certifié en HVE depuis 2019, Iso 22000 depuis avril 2023 et en cours de conversion bio et vegan (comme Sainte Marguerite). Le domaine a été créé au début des années 50 par François-Joseph Ravel producteurs d’agrumes autour de la Méditerranée puis repris par son fils François-Louis, grand voyageur qui a fortement développé la commercialisation à l’export, notamment aux Etats-Unis mais également en Asie et en Europe du Nord. C’est lui qui a orienté davantage la propriété vers la vigne et l’olivier et développé les ventes en vrac puis en augmentant la part bouteilles, à partir de la fin du XXe siècle. La troisième génération, Frédéric Ravel, avait repris en main le domaine en 2004 ; ses sœurs Cécile et Virginie avaient mis l’accent en parallèle sur l’œnotourisme avec l’organisation d’événements et de séminaires à la Magnanerie Saint-Isidore qui reste dans la famille. Ravel avait également participé avec Alain Baccino (Peirecedes) et Olivier de Pierrefeu (Gairoird) à l’obtention en 2013 de la dénomination régionale Pierrefeu en Côtes-de-Provence. 

Cet article Terres de Ravel bientôt dans le giron de Sainte-Marguerite est apparu en premier sur Terre de Vins.

Commentaires

  • Pas encore de commentaires...
  • Ajouter un commentaire