Toulouse « Ville Européenne du Vin » 2023 !

Toulouse, capitale des vins du Sud-Ouest, a été désignée « Ville européenne du vin » pour 2023 par le réseau Recevin. Elle organisera pour l’occasion un riche programme de manifestations autour de la vigne et du vin ainsi que dans les territoires viticoles du Sud-Ouest.

« Ville européenne du vin » , un titre que Toulouse partagera avec la vallée du Douro. Une distinction équivalent à celle de la capitale européenne de la culture et remise chaque année depuis 1993 par le réseau Recevin qui fédère 800 villes dans 11 pays d’Europe pour la promotion de la richesse des territoires viticoles auprès des instances européennes. « Cette distinction sera l’occasion d’initier des partenariats avec d’autres vignobles européens » précisent Christophe Bou et Joël Boueilh, les deux présidents de l’Interprofession des Vins du Sud- Ouest (IVSO).

« C’est une fierté que de voir Toulouse positionnée sur LA carte des destinations incontournables en Europe pour tous les amoureux de vin. Et c’est l’opportunité de nous replonger dans l’histoire d’un commerce florissant qui a façonné une partie de nos infrastructures les plus remarquables, comme le canal du Midi » rappelle Jean-Jacques Bolzan, adjoint au maire de Toulouse chargé de la régie agricole et de la restauration. Car dès le troisième siècle avant notre ère, Tolosa a développé des relations commerciales autour du vin avec le reste de la Gaule ainsi qu’avec les Romains et différentes peuplades ibériques comme en témoignent les nombreux débris d’amphores retrouvés dans toute la ville au fil des siècles. Toulouse est restée un haut-lieu du commerce vinicole durant tout le Moyen-Âge, d’autant que les circulations engendrées par les Chemins de Saint-Jacques de Compostelle, ont favorisé la diffusion ampélographique et le développement de la culture de la vigne. Ce qui explique la grande diversité de cépages, près de 300 dans tout le Sud-Ouest.

Un choix surprenant mais légitime

« Le choix de Toulouse peut surprendre de prime abord, la ville étant plutôt spontanément associée à l’aéronautique et parce que lorsque l’on parle de ville et vignoble, on pense davantage à Bordeaux, Dijon, Avignon ou Montpellier, reconnait volontiers Paul Fabre, le directeur de l’interprofession dont le siège est toulousain. Mais c’est aussi un haut lieu du vin et de la gastronomie par son art de vivre, promu en particulier par le réseau de restaurateurs et de bars à vins engagés sous la marque Sud-Ouest de coeur. Et c’est l’une des rares métropoles à bénéficier d’un vignoble sans compter celui voisin de Fronton ». La quatrième ville de France bénéficie de surcroît d’un important pôle d’enseignement, de formation et de recherche sur le sujet viti-oeno (agronomie, œnologie, sommellerie, commerce, géo-sociologie, histoire…).

Cette reconnaissance s’inscrit dans la continuité après l’adhésion l’an dernier au réseau « Itervitis – Les Chemins de la Vigne », route culturelle européenne de la vigne et du vin qui relie les territoires du Sud-Ouest et la métropole notamment via les sept chemins de Saint-Jacques de Compostelle. « Nous sommes dans une structuration permanente, insiste Paul Fabre. Nous avons construit le linéaire des vins du Sud-Ouest, établit la carte des vignobles, créé le bassin viticole, l’Interprofession, le comité régional de l’Inao,…tout est dans le droit fil de ce cheminement malgré les difficultés liées à un très vaste territoire, du pays basque à l’Aveyron. Et cela contribue à l’accroissement et au renforcement des synergies entre la ville et les appellations ».

Une année très animée

Le nouveau statut va permettre de mettre en place un programme d’actions, à commencer par l’invitation du co-lauréat portugais en guest star du concours des vins du Sud-ouest et une visite retour dans le Douro. Egalement au programme, la participation des vins du Sud-Ouest au Festival du Bien Manger du 7 au 9 juillet et à la grande Fête des Vendanges les 20 et 21 octobre place du Capitole, aux salons Vins & Terroirs, à des dégustations en musique, lectures œnologiques, performances théâtrales avec le collectif de femmes PFFF, expos de photos, peintures, festival de court-métrages avec les Vignerons Indépendants, un cycle de conférences tourisme, santé, sciences… Un programme qui se veut fédérateur, à Toulouse mais également dans différents vignobles du Sud-Ouest.

Cet article Toulouse « Ville Européenne du Vin » 2023 ! est apparu en premier sur Terre de Vins.

Commentaires

  • Pas encore de commentaires...
  • Ajouter un commentaire