Trois bonnes raisons de visiter la maison historique de Rémy Martin à Cognac

Le célèbre négociant, fondé en 1724, célèbre son tricentenaire. Il a restauré son siège social à Cognac et l’ouvre à l’œnotourisme. La visite est épatante. A découvrir à partir du 2 mai

C’est l’histoire d’une petite affaire viticole devenue l’une des plus belles maisons de luxe française ! Le négociant en cognac Rémy Martin souffle cette année trois cents bougies. Fidèle à ses valeurs paysannes, il fête son anniversaire avec ce qu’il faut de prestige et d’humilité. Après avoir dévoilé un superbe flacon en série limitée (6 724 carafes numérotées vendues 2 500 euros pièce), il ouvre son siège social à Cognac à l’œnotourisme. Première visite ce jeudi 2 mai 2024. « Terre de Vins » en a eu la primeur. Nous avons aimé. Voici pourquoi…

1) La rénovation du site a demandé trois ans de travaux

Rémy Martin (au centre ville de Cognac) se visite désormais du lundi au samedi, toute l’année. ©Stéphane Charbeau pour Rémy Martin

Longtemps, le projet de restauration et d’ouverture au grand public du 20 rue de la Société vinicole à Cognac a répondu au nom de code « Cosmos ». Les initiés y voyaient un clin d’œil à la figure mythologique du centaure, l’emblème d’une maison toujours familiale, fondée en 1724. Le chantier a demandé huit ans de préparation, une douzaine de millions d’euros et trente-six mois de travaux. Il a impliqué une équipe pluridisciplinaire constituée d’architectes et de scénographes, d’un muséographe, d’un acousticien et d’un graphiste. Le résultat est superbe ! « L’ouverture de notre maison historique marque un nouveau chapitre. Elle célèbre trois siècles d’excellence et de savoir-faire. Elle nous projette avec fierté et enthousiasme dans les 300 prochaines années », a déclaré Marie-Amélie de Leusse, la présidente du conseil d’administration du groupe Rémy Cointreau (dont Rémy Martin est le vaisseau amiral), lors de l’inauguration en petit comité le 10 avril.

2) Ni un château ni un musée : mieux encore

A l’étage, une superbe collection de centaures, l’emblème de la maison. ©Bérengère Jouve pour Rémy Martin

Rue de la Société viticole, la cour d’honneur, autrefois très minérale, a été végétalisée par un paysagiste de renommé international : Louis Benech, à qui l’on doit notamment la refonte du jardin des Tuileries en 1990. On entre par une belle verrière et c’est l’émerveillement. Les bureaux de la demeure de maître ont laissé place à une vaste boutique (entrée libre et gratuite) et à 500 mètres carrés d’espaces scénographiés sur trois niveaux (visite payante, détails et tarifs ci-dessous). On découvre ici 250 objets historiques, archives et œuvres d’art. Ni château ni musée, les lieux invitent à la rêverie, d’une époque à l’autre, de 1724 à nos jours. La qualité de la proposition réside dans l’intimité du parcours, où chaque pièce tient du cabinet de curiosité.

3) Du beau, du très beau, mais rien d’ostentatoire

Un détail du hall, près de la boutique à l’entrée libre et gratuite. ©Bérengère Jouve pour Rémy Martin

D’une vitrine à l’autre, les trésors exposés racontent la saga de la maison. Voici l’authentique bureau d’André Renaud, le successeur des Rémy Martin à la tête de la maison dans les années 1920. Voici des photos signées Robert Doisneau. A l’étage, une incroyable collection de centaures laisse pantois : les sculptures, dessins et lithographies sont signés Marc Chagall, Niki de Saint Phalle ou Salvador Dali ! Au second, une luxueuse malle en cuir de veau abrite une carafe Louis XIII ; elle a été façonnée et cousue par le sellier Hermès ; la pièce est unique.

Du luxe, du grand luxe ! Du beau, du très beau, mais rien d’ostentatoire. La maison historique de Rémy Martin se veut chic et sobre, « alliance du raffinement et de la simplicité » dixit Jean-Philippe Hecquet, dirigeant de la société. La visite se termine par un mapping vidéo dans le chai Francis à la charpente Eiffel.

Pratique : deux tarifs, à 20 ou 35 euros par personne
La visite de la maison historique Rémy Martin, au 20, rue de la Société vinicole à Cognac, ouvre le 2 mai. Il existe deux formules. La première dure 60 minutes et coûte 20 euros par personne (avec dégustation d’un cognac 1738 Accord Royal). La seconde, dite visite « anniversaire », est plus longue (120 minutes) et donne accès à l’étage consacré au cognac Louis XIII, le nec plus ultra de la gamme. Elle se termine par une dégustation des cognacs VSOP et XO Fine Champagne accompagnés de bouchées gourmandes. Réservation en ligne : remymartin.com. Accueil du lundi au samedi. Renseignements au 05 45 35 76 66.

Cet article Trois bonnes raisons de visiter la maison historique de Rémy Martin à Cognac est apparu en premier sur Terre de Vins.

Commentaires

  • Pas encore de commentaires...
  • Ajouter un commentaire