Trois candidats sur les rangs pour le rachat de Cos Labory

Le discret Grand Cru Classé 1855 de Saint-Estèphe n’a jamais autant fait parler de lui. L’officialisation de sa vente excite les esprits. A cette heure, trois candidats font leur proposition. 

On approche de la fin d’une histoire, celle de la famille Audoy à la tête du Grand Cru Classé 1855 de Saint-Estèphe et ses 18 hectares. François Audoy et son épouse en avaient hérité en 1959 via le beau-père de François, George Weber. « Nous n’avons pas de successeurs alors nous avons pris la décision de nous séparer du domaine », explique sobrement Martial Audoy, l’un des quatre frères propriétaires du cru dont trois travaillent au Château Cos Labory. La vente est entre les mains d’une agence et les candidats se proposent dont le plus proche voisin, Michel Reybier, propriétaire de l’iconique Cos d’Estournel. « Je suis en effet sur le coup mais rien n’est fait », confirme-t-il à Terre de Vins« Il n’y a encore rien de signé, les enveloppes s’ouvrent, on en est là, ce sera au plus offrant, il y a trois candidats à l’heure où je vous parle et ils sont confidentiels », ajoute Martial Audoy.

Toutefois la finalité de la vente ne sera pas seulement suspendue au prix si l’on en croit les vendeurs. « On espère bien que Cos Labory reste Cos Labory, on ne veut pas que la marque disparaisse », souligne Martial Audoy. Pour rappel, le classement 1855 est un classement de marques, le vignoble n’est pas classé. Ainsi, les châteaux Lafon-Rochet ou Cos d’Estournel, pour ne citer que les Grands Crus Classés 1855 voisins, pourraient englober les hectares et mettre en sommeil la marque Cos Labory. À l’inverse, le propriétaire d’un domaine non classé à Saint-Estèphe, en acquérant le Cos Labory, pourrait intégrer une partie de ses vignes dans le Grand Cru Classé 1855 pour l’agrandir. Les enjeux fonciers de cette vente sont importants à l’ombre du clocher stéphanois. « Ce sera à nous de choisir le devenir de Cos Labory et ensuite nous quitterons les lieux », synthétise Martial Audoy.

Cet article Trois candidats sur les rangs pour le rachat de Cos Labory est apparu en premier sur Terre de Vins.

Commentaires

  • Il n'y a pas encore de commentaires.
  • Ajouter un commentaire