Véronique Legaret : « Honorer la mémoire de mon père » - Routes des vins

Véronique Legaret : « Honorer la mémoire de mon père »

La Distillerie des Moisans se fait de plus en plus remarquée sur la place de Cognac. Elle célèbre le week-end du 18 juin ses 60 ans. C’est une belle occasion de donner la parole à sa présidente, Véronique Legaret.

Quels sont les grands moments de ces 60 ans d’existence ?

Le fondateur Roland Bru, mon père. Originaire de Charente, c’était un entrepreneur, un homme d’affaires réputé, ce que l’on appelle un bâtisseur. Exploitant forestier en Afrique, il vivait la moitié de l’année entre terre et brousse. Il rêvait de rentrer pour avoir un pied dans sa Charente natale. En 1962, il achète un domaine à Sireuil, créé la Distillerie des Moisans et achète ses premières vignes. En 1970, le vignoble s’agrandit peu à peu jusqu’à 30 hectares dans le cru Fins Bois. Des années plus tard, 2004 est la date de l’achat de la marque Deau. En 2011, je reprends les rênes de l’entreprise et lance la collection Deau Cognac. Six ans plus tard, Olivier Petit rejoint l’équipe en devenant le directeur-général. 2019 acte l’inauguration de notre grande maison de maître pour une ouverture au public. En 2020, le vignoble s’étend encore d’une trentaine d’hectares dans les crus Petite Champagne et Fins Bois. Et 2022…

La Distillerie des Moisans est une marque ombrelle qui recouvre plusieurs métiers et marques, qu’en est-il ?  

Oui, en créant la distillerie et en achetant des vignes, Roland Bru remettait ainsi ses pas dans ceux de son beau-père, Georges Guimard, issu d’une grande famille aristocratique d’Angoulême. Lui-même avait couru le monde après la guerre de 14, digne représentant de grandes maisons de cognac. Mon père développe la distillerie, le vignoble, les chais et des marques. La maison mère est la Distillerie des Moisans et nous avons trois marques. La différence de nos cognacs Deau Cognac, Cognac Roland Bru et Cognac Moisans réside dans l’identité de chacun. Je résumerais Deau par l’élégance et le raffinement, c’est la marque premium de notre Maison, une collection unique. Elle honore la mémoire de Louis Deau, né en 1665 dans la région de Cognac. Chez Maison Deau, nous croyons à la créativité et à la modernité de l’artisanat, et nous défendons la préservation de notre savoir-faire de vigneron distillateur assembleur en un lieu unique, sans aucune automatisation. Ceci nous permet d’élaborer des cognacs de haute couture, fruits de la patience, du soin extrême et de la beauté du geste qui prévalent de la vigne à la bouteille. Logés dans une carafe au design résolument contemporain, création exclusive, nos cognacs sont élaborés à partir d’eaux-de-vie provenant des crus les plus prestigieux. Ces grands cognacs soulignent l’excellence, le savoir-faire et la créativité ainsi que les modes de consommation qu’elles suggèrent.

Pour Cognac Roland Bru, je parlerais de subtilement puissants et généreux. La création des cognacs qui portent le nom du fondateur est à l’instar de la saga d’une vie intense, d’un homme d’exception épris de valeurs éternelles. Les cognacs sont à son image, fougueux, généreux, puissants et forts d’une subtilité que seule la sagesse d’un homme de goût pouvait leur donner.

Cognac Moisans enfin, c’est l’amour du terroir et l’excellence du savoir-faire. Notre maître de chais, Christophe Gauville, joue sur la méthode de distillation, les modes d’élevage, l’assemblage de plusieurs eaux-de-vie dont une grande partie est issue du domaine. Il parvient à une composition harmonieuse qui deviendra l’identité, la signature et le fleuron de notre marque, un produit de tradition et de qualité.

Vous avez également d’autre spiritueux…

Parallèlement nous avons créé, afin de répondre aux besoins du marché, une gamme de spiritueux « The Mixologist », les gins Ginetic, les Rhums Canoubier, l’absinthe La Pipette Verte, et Urb’n de Luxe Cognac. Nous possédons également une gamme d’armagnacs millésimés, plusieurs marques de whisky et un sparkling de vin de Loire. L’élaboration du cognac, distillation et vieillissement, est basé sur le domaine et nos alambics charentais ne distillent que du cognac. Nos autres spiritueux tels que le Gin et l’absinthe sont distillés en alambic « à colonne » sur des sites autres, notre volonté est de mettre notre savoir-faire de distillateur et d’assembleur au profit d’une sélection de divers spiritueux et nous travaillons ces différents alcools avec le même niveau d’exigence que pour nos cognacs. Les rhums sont vieillis dans les pays d’origine (Guadeloupe, Trinidad et Tobago, les Caraïbes…). Et pour les rhums bruns ils terminent par un finish en fûts roux de cognac dans les chais sur le domaine afin de gagner une note aromatique unique.

Quelles sont les nouveautés pour cet anniversaire ?

Le but est de cette soirée est d’honorer la mémoire mon père Roland Bru et d’offrir à nos partenaires et amis une soirée conviviale et amicale. Ce sera l’occasion de découvrir toutes les évolutions du patrimoine de notre maison et notamment la transformation d’un de nos grands chais en salle de réception. 

Cet article Véronique Legaret : « Honorer la mémoire de mon père » est apparu en premier sur Terre de Vins.

Commentaires

mood_bad
  • Pas encore de commentaires...
  • chat
    Ajouter un commentaire