Vignobles & Signatures en quête d’élargissement

Le club des vignerons qui regroupe à ce jour 17 producteurs de vins et spiritueux français, entités familiales parmi les leaders de leur appellation, aimerait trouver des adhérents dans plusieurs régions non représentées. 

Le club de vignerons Vignobles & Signatures qui représente à ce jour 17 domaines, environ 2000 hectares et 424 cuvées cherche à élargir son périmètre avec de nouveaux adhérents représentant des régions manquantes. D’abord en Alsace après le départ fin 2020 de Philippe Blanck, en Loire (Pascal Guilbaud a quitté le club pour s’occuper de la succession de son domaine en Muscadet), dans le Jura (Rolet, racheté par un groupe bourguignon, a dû renoncer à sa participation, le vignoble comptant déjà un adhérent, le domaine Roux) et dans le Roussillon (La Coume del Mas s’étant rapprochée des Caves du Roussillon). « Nous ne voulons pas grossir à tout prix, a priori nous ne dépasserons pas les 20, mais juste avoir un adhérent dans les principaux vignobles qui partagent les mêmes valeurs pour des échanges conviviaux » détaille Caroline Malbois, coordinatrice du Club à l’occasion du rendez-vous parisien pour les prescripteurs . Au tableau des derniers entrés, en 2019 Philippe et Sylvain Ravier du Jura ; en 2022, Alain-Dominique Perrin (Château Lagrézette) à Cahors pour le Sud-Ouest ; et cette année, Charlotte Lemonnier du Domaine Comte Peraldi en Corse. « Mon père [le comte Guy de Poix décédé en 2011] côtoyait déjà au club 20/ Vins Jean-Paul Durup de Chablis, adhérent de Vignobles & Signatures, raconte la vigneronne d’Ajaccio. Il m’a contacté et comme nous avons les mêmes valeurs et les mêmes questionnements, j’ai accepté car cela faisait le lien avec mon père, l’ambiance est conviviale et l’idée d’actions collectives intéressante ». 

Une présidence à trois 
Le club a par ailleurs changé d’organisation. Longtemps présidé à tour de rôle par un adhérent, le dernier, Julien Révillon, repreneur des Domaines Piron en Beaujolais, a souhaité depuis 2021 fonctionné en triumvirat avec à ses côtés le gascon-bordelais Denis Lesgourgues (Laubade) pour s’occuper des salons et la champenoise Charline Drappier pour la communication. « Le club est une grosse machine et toutes les idées et les énergies sont bonnes à prendre, estime le producteur-négociant. Notre objectif est de générer toujours plus d’échanges commerciaux mais aussi de partager les problématiques de vignerons ».  Le Club a par ailleurs changé d’agence de communication pour se tourner vers SoWine. « Tout en consolidant les acquis, nous voulions moderniser notre image, ce que l’on fait en moyenne tous les dix ans et réfléchir à la façon de fêter nos 40 ans l’an prochain » précise Caroline Malbois. Après un essai avorté de catalogue de ventes par correspondance pour les particuliers, Vignobles & Signatures entend désormais renforcer le BtoB. Il maintient pour cela des stands collectifs sur les salons WineParis, Prowein, Vinexpo Hong-Kong en 2024 et une dégustation annuelle pour les prescripteurs à Paris. « Il n’y a aucune obligation de participation pour les membres mais force est de constater qu’ils sont de plus en plus nombreux à répondre présents, plus de la moitié en général sur les manifestations, souligne la coordinatrice. Ce sont des vitrines mondiales et de belles occasions d’échanger entre nous pendant quelques jours ».

Cet article Vignobles & Signatures en quête d’élargissement est apparu en premier sur Terre de Vins.

Commentaires

  • Pas encore de commentaires...
  • Ajouter un commentaire