[Wine Paris] Les vins du Rhône reviennent sur le devant de la scène - Routes des vins

[Wine Paris] Les vins du Rhône reviennent sur le devant de la scène

Philippe Pellaton, président de l’interprofessionnel des vins de la vallée du Rhône, a profité de Wine Paris pour faire un point d’étape « après deux ans en sous régime », un millésime en retrait de 5% à 2,6 M hl (la deuxième plus petite récolte après 2017) et avant la finalisation de la feuille de route 2030 pour cet été.

La répartition par couleur sera l’un des principaux axes de travail 2021 d’Inter Rhône. La tendance est à une augmentation des blancs et « nous devons prendre la parole sur ce sujet en cours de restructuration technique et œnologique pour définir des profils types d’AOP blancs du Rhône, notamment en hiérarchisant les moments de consommation » commente le président Philippe Pellaton. La couleur devrait, pour ce millésime, atteindre 14% de la production gonflée par l’arrivée des 70 000 hl du Diois qui a rejoint l’interprofession en 2019. Le Diois offre également un potentiel de développement en bulles dans une impasse structurelle avec seulement deux appellations possibles (clairette-crémant de Die et la petite AOP de Saint-Peray). La production totale en blanc de 150-200 000 hl devrait ainsi rapidement arriver à 300 000 hl avec un potentiel important en Côtes-du-Rhône, Luberon, Ventoux et Costières de Nîmes. Les rosés, en revanche, apparaissent en stagnation autour de 430 000 hl.

Un bureau à Shanghai

Inter Rhône entend par ailleurs rééquilibrer les ventes France et Export pour tendre d’ici une décennie à un 50-50, l’international plafonnant actuellement autour de 35%. « C’est une voie de développement volume et valeur importante, en particulier au grand export, avec les blancs déjà bien valorisés en Amérique du Nord, et les rouges en Asie où les expéditions sont encore confidentielles (actuellement 40 a 50 000 hl dont 25 000 en Côtes-du-Rhône et Villages sur 800 000 hl exportés). L’ouverture d’ici quelques semaines d’un bureau de représentation à Shanghai (seul le CIVB dispose également d’un tel dispositif en Chine) devrait aider à doper ce marché. »

Une com Villages renforcée

Inter Rhône entend également mieux communiquer et valoriser les appellations intermédiaires entre Côtes-du-Rhône et crus qui pourraient également monter en puissance en volume (250 000 hl en production). Ils bénéficieront cette année d’un événement en région (Lyon), de l’organisation de Cinê Vignes en plein air dans les villages et d’une communication plus didactique et pédagogique. Les Côtes-du-Rhône régionaux et Villages profiteront le 11 juin prochain d’un nouvel événement populaire sur les bords du Rhône en cours d’organisation tandis que les 22 Côtes-du-Rhône Villages en nom de commune seront mis à l’honneur par leur nouvel ambassadeur Florent Pietravalle, chef étoilé de La Mirande à Avignon. Côté crus, ce sera un événement à Paris pour le second trimestre sur une journée en deux temps (grand public et professionnels).

Autre axe de travail, le développement durable avec une démarche RSE engagée par Inter Rhône qui devrait aboutir dans quelques mois à une labellisation. « Elle servira de dynamique en interne auprès des salariés comme en externe auprès des adhérents. Cette démarche (nous sommes la seule interprofession à l’avoir engagée) participe à la premiumisation, la valeur ajoutée provenant aussi de l’engagement environnemental (12% du vignoble engagés en 2021), mais également de la responsabilisation et de l’affirmation de notre rôle d’acteur économique majeur dans la région ».

Cet article [Wine Paris] Les vins du Rhône reviennent sur le devant de la scène est apparu en premier sur Terre de Vins.

Commentaires

mood_bad
  • Pas encore de commentaires...
  • chat
    Ajouter un commentaire