Routes des vins Languedoc-Roussillon - Routes des vins

Routes des vins Languedoc-Roussillon

Vignoble le plus grand et étendu de France, il est également le plus ancien avec une culture viticole qui vois le jour au moyen âge vers 600 ans avant Jésus Chris dans cette région déjà dénommé à l’époque l’Occitanie. Riche d’une multitude de cépages, la région Languedoc Roussillon possède des terres et paysages aussi magnifique que variés. Le route des vins du Languedoc-Roussillon n’aurait sans doute jamais exister sans ce que l’on appelle la voie Domitienne (via Domotia), première route Romain destiné à relier l’Italie à l’Espagne. Bien que destinée à la circulation des légions romaines, elle est ensuite rapidement empruntée par les marchands.  Elle a notamment fait naitre les grandes villes de Nîmes, Béziers et Narbonne.

A partir de 1904, ce territoire rude fait face à une crise viticole de surproduction accompagné d’un concurrence étrangère importante (l’Espagne, l’Italie et l’Algérie ont elles aussi des excédents à écouler) les viticulteurs languedociens ont de plus en plus de mal à vendre leur production et cette situation engendre d’importants mouvements de manifestations qui donneront naissance à ce que l’on appelle la révolte des vignerons de 1907. A la suite des ces mouvements, la viticulture de cette région s’oriente vers l’utilisation de cépage de qualité, la création des AOC, un abandon d’une stratégie de rendement au profit d’une stratégie de qualité.

Voir la route des vins du Languedoc-Roussillon sur notre carte interactive