Benoît Viot prend la tête du Pic Saint-Loup - Routes des vins

Benoît Viot prend la tête du Pic Saint-Loup

Fraîchement élu nouveau président de l’appellation Pic Saint-Loup, Benoît Viot, du domaine Le Chemin des Rêves à Saint-Gély-du-Fesc, remplace Régis Valentin, vigneron du Château de Lancyre.

Benoît Viot, 56 ans, prend la présidence de l’une des appellations les plus prestigieuses du Languedoc. Après des études de pharmacie et avoir occupé des postes à responsabilité dans une multinationale pharmaceutique, Benoît Viot se reconvertit vigneron au début des années 2000. En 2003 il crée, avec son épouse, le Chemin des Rêves, un domaine de 22 hectares aujourd’hui très reconnu sur l’appellation. Appellation d’origine contrôlée indépendante depuis 2017, l’AOC Pic Saint-Loup comptabilise aujourd’hui 1400 hectares de vignes déclarés, 73 caves particulières et 3 caves coopératives.

Quelles sont les grandes priorités de l’AOC ?

En qualité de président et avec le bureau de l’ODG, nous allons continuer le travail qui est de maintenir la qualité des vins produits en appellation Pic Saint-Loup. C’est un travail minutieux de dégustation et de contrôle que je vais continuer de faire pour l’AOC. Nous allons entretenir un bon relationnel avec les négociants qui ne sont pas forcément présents sur le territoire, toujours pour protéger ce fleuron du Languedoc. L’objectif est de ne jamais mettre en bouteille un vin qui ne reflète pas l’identité de l’AOC.

Comment voyez-vous l’appellation en 2022 ?

Il faut faire rentrer la nouvelle génération qui émerge. Dans certains domaines, c’est aujourd’hui la 5ème ou la 8ème génération qui prend la place et ces jeunes, qui ont entre 25 et 35 ans, ont des idées à revendre. Ma mission est d’apporter ce nouveau jus et ce dynamisme qui renouvellent notre vignoble. Je pense notamment à Marie Cavalier du Château de Lascaux ou Victorine et Thibaut Fraisse du domaine de Villeneuve. Ce qui est intéressant avec cette génération, c’est qu’elle est partie voir ailleurs, apprendre des pratiques au contact d’autres domaines, vignobles ou pays, et elle peut nous apporter des bonnes idées.

Quels sont les projets que vous souhaitez mettre en place ?

Avec l’équipe, je souhaite remettre en marche des commissions de travail. Des réunions qui avancent sur des projets qui ont pour but de faire avancer le vignoble. A titre personnel, c’est important pour moi d’intégrer la nouvelle génération dans ces commissions pour qu’ils échangent et se forment.

Nous allons travailler sur de multiples projets comme la connaissance pédologique des meilleurs terroirs de l’appellation. Travailler sur une hiérarchisation de terroirs ou de crus. L’objectif est d’apporter toujours plus de finesse dans le verre et c’est possible que si l’on connaît les liens entre sols et cépages. Je souhaite aussi avancer sur le sujet des vins blancs, qui ont également une vraie identité à proposer sur notre terroir.

Cet article Benoît Viot prend la tête du Pic Saint-Loup est apparu en premier sur Terre de Vins.

Commentaires

mood_bad
  • Pas encore de commentaires...
  • chat
    Ajouter un commentaire