Champagne De Saint-Gall vise le million - Routes des vins

Champagne De Saint-Gall vise le million

DeStGall-BDB-Extrabrut-HD-2

DeStGall-BDB-Extrabrut-HD-2

Encore relativement peu connue, la belle marque de champagne De Saint-Gall est pourtant le fer de lance d’Union Champagne, 2ème plus gros ensemble coopératif champenois qui compte bien renforcer sa notoriété dans les années à venir avec, entre autres, des volumes plus importants.

Contrairement à Terroirs et Vignerons de Champagne qui est omniprésent sur le marché français notamment avec sa marque Nicolas Feuillatte, Union Champagne demeure plus discrète. Pourtant, cette structure ne regroupe pas moins de 15 coopératives dont les 2300 adhérents exploitent 1400 hectares de vignes. Un acteur de poids dont une majorité de l’activité (60% des volumes) consiste à approvisionner le négoce en vins de qualité. En effet, ses raisins proviennent de villages en premiers et grands crus, élément fondamental de son identité. Une partie seulement de la production est donc dédiée à des marques en propre dont la plus importante est De Saint-Gall. Le nouveau Directeur d’Union Champagne, Pierre Desantis, aime rappeler que « De Saint-Gall est la vitrine de notre savoir-faire. Nous avons des approvisionnements exceptionnels donc notre objectif est de proposer le meilleur champagne de coopérative ». Si tous les vins clairs sont produits au sein de chacune des 15 coopératives adhérentes avec le soutien des équipes œnologiques d’Union Champagne, l’ensemble du processus d’assemblage jusqu’à la mise en bouteille naît pour sa part dans le principal site de production d’Avize. A la vigne, les adhérents sont accompagnés pour parvenir à une production entièrement certifiée HVE ou VDC (viticulture durable en Champagne) avant la date butoir fixée à 2030 pour l’ensemble de l’appellation. A ce jour, 700 hectares sont déjà concernés, en augmentation régulière et notable notamment sur un an.

De très beaux chardonnays, mais pas uniquement

Alors qu’aujourd’hui 70% des champagnes De Saint-Gall sont exportés, la volonté affichée depuis plusieurs années est d’installer davantage cette marque sur le marché français. Si aucun objectif précis n’a pour le moment été acté tant en termes de volumes que de délais, la Direction actuelle évoque assez naturellement vouloir viser le million de bouteilles dans les prochaines années. Avec la volonté de continuer à être présent dans le réseau traditionnel, tout en permettant un accès complémentaire à la gamme par le biais de la boutique en ligne créée il y a 4 ans et restructurée avec les attentes nées lors des différentes périodes de confinement. Les amateurs peuvent y trouver des cuvées rendant notamment hommage au chardonnay qui est le marqueur historique de la Maison. A ce titre, le Blanc de blancs grand cru extra-brut (38€) s’avère d’une très belle droiture, frais et bien équilibré et rend parfaitement hommage à cette Côte des Blancs d’où proviennent majoritairement les raisins des 15 coopératives (800 des 1400 hectares). Si le meunier demeure très marginal, le pinot noir n’est pas oublié et s’exprime dans une cuvée dédiée, le So Dark 2015 (80% pinot noir, 20% chardonnay – 40€). Et pour l’élaboration des différents assemblages, le chef de caves Cédric Jacopin dispose de vins de réserve remontant pour les plus anciens à 2003 et dont 10% à 15% sont élevés sous bois. Une palette aromatique incroyable qui lui permet de proposer des champagnes de caractère qui prouvent, une nouvelle fois, toute la capacité des structures coopératives à jouer la carte de la qualité.

Cet article Champagne De Saint-Gall vise le million est apparu en premier sur Terre de Vins.

Commentaires

mood_bad
  • Pas encore de commentaires...
  • chat
    Ajouter un commentaire