Charente : Un descendant d’arbre admirable du château de Versailles prend racine à la maison Rémy Martin - Routes des vins

Charente : Un descendant d’arbre admirable du château de Versailles prend racine à la maison Rémy Martin

La maison Rémy Martin, mécène du château de Versailles, accueille au domaine du Grollet un jeune chêne pédonculé, issu d’un arbre admirable du parc de Louis XIV. Une plantation symbolique et porteuse de valeurs.

Le soleil perce les nuages après le premier coup de pelle en cet après-midi plus qu’hivernal sur le domaine du Grollet à Saint-Même-les-Carrières. On rit de ce moment si bien choisi. Catherine Pégard, présidente du château de Versailles, remet à Philippe Farnier, directeur général de la maison Rémy Martin, une jeune pousse de chêne promise à une longue vie… Scellant ainsi, en ce 27 janvier 2022, le mécénat de la maison Rémy Martin pour les « arbres admirables » du domaine du château de Versailles.

En effet, depuis l’automne 2019, la maison a permis d’offrir aux visiteurs de la demeure du Roi Soleil une nouvelle promenade dans ses jardins : celle des « arbres admirables ». Permettant ainsi aux flâneurs de contempler une trentaine de spécimens identifiés comme exceptionnels de par « leur histoire, leur beauté, leur rareté et leur âge », liste Alain Baraton, jardinier en chef du domaine du Trianon et du parc du château de Versailles. La sensibilisation à ce patrimoine naturel historique est « le mécénat ayant le plus de sens, commence Philippe Farnier. Car il répond à nos valeurs communes de transmission et d’héritage. »

Relation de longue date

C’est la première fois que la maison Rémy Martin s’engage aux côtés du château de Versailles avec lequel elle partage pourtant une relation de longue date. Retour près de trois siècles en arrière. En 1738, le roi Louis XV reconnaît déjà la maison pour sa qualité. Les deux institutions sont profondément liées de par « un rapport similaire au temps qui passe et une longévité remarquable », note Catherine Pégard.

Le symbole est donc fort. La jeune pousse a un ancêtre historique puisqu’il s’agit du doyen du parc de Versailles. Un chêne pédonculé planté en 1668 près du grand Trianon. Il est aussi le seul rescapé ayant vu le Roi Soleil, des ravages de la tempête de 1999. Aussi, pour sauvegarder ce patrimoine mis en sursis par les caprices de la Nature, une pouponnière royale a été installée dans la pépinière Louis XV, bichonnant près de 350 bébés d’arbres admirables. Cèdres du Liban, sophoras du Japon…

Secret d’initié

Ce jeune chêne de lignée royale vient s’ajouter aux 694 chênes pédonculés que la maison Rémy Martin a déjà replantés sur ses terres en 2019. Un renouvellement végétal rendu possible grâce au partenariat que la maison a noué en 2010 avec l’Office national des forêts. Car la variété du spécimen, le Quercus Robur, un chêne à gros grain, est particulièrement affectionnée par la célèbre maison pour la confection de ses fûts qui verront vieillir les précieux élixirs.

« Cette variété laisse respirer le cognac, le goût de la sève est moins prégnant », sourit Dominique Hériard Dubreuil en partageant ce secret d’initié. Et souligne ironiquement à quel point cette démarche de gestion durable des forêts est historique. « Aujourd’hui, c’est une démarche RSE alors qu’elle était naturelle à l’époque… »

Claire Schlinger

Cet article Charente : Un descendant d’arbre admirable du château de Versailles prend racine à la maison Rémy Martin est apparu en premier sur Terre de Vins.

Commentaires

mood_bad
  • Pas encore de commentaires...
  • chat
    Ajouter un commentaire