On Cause du dernier rachat de Gérard Bertrand à Cahors - Routes des vins

On Cause du dernier rachat de Gérard Bertrand à Cahors

Le vignoble cadurcien en parlait déjà depuis quelques semaines. C’est officiel. Le producteur négociant du Languedoc-Roussillon Gérard Bertrand vient d’acquérir le domaine de Cause dans le Lot.

Il était déjà propriétaire de 11 châteaux et domaines* en Languedoc-Roussillon ; le douzième est toujours en Occitanie mais un peu plus loin de sa terre natale narbonnaise. Gérard Bertrand vient de racheter, en collaboration avec la Safer Occitanie, le domaine de Cause à Soturac dans le Lot à une quarantaine de kilomètres à l’ouest de Cahors. Perchée sur le coteau de Savagnac , il surplombe la vallée du Lot près de Cavagnac, non loin de la forteresse de Bonaguil. Il appartenait à Serge et Martine Costes qui étaient « revenus de la ville » après une quinzaine d’années pour reprendre en 1994 l’exploitation familiale. La 4eme génération de vignerons sur la propriété n’avait cessé d’embellir et aménager le domaine qui s’étend sur 35 hectares dont 23 de vignes en trois ilots. Les Costes s’étaient progressivement engagés dans l’agroécologie avec un vignoble enherbé, labellisé HVE. Ils avaient achevé sa conversion en bio pour la vendange 2022.

Cause est entouré de nature au milieu de paysages vallonnés où paissent des brebis, de forêts de chênes blancs et de châtaigniers. Les bâtiments de pierre apparente, typiques du Lot, sont au centre du domaine, sur un point de vue dominant le Lot. En AOC Cahors, il est exclusivement planté de malbec, cépage emblématique de l’appellation où il trouve son terroir de prédilection, à plus de 200 m d’altitude. Situé sur une ancienne mine de fer fermé fin XIXe, il comprend notamment des sols sidérolithiques, composites bruns rouges de cailloux calcaires et de graviers représentant seulement 6% du terroir cadurcien.

Les Costes élaborent des cahors rouges et rosés en 100% malbec, mais également des IGP Côtes du Lot en malbec pour les rouges, en viognier pour les blancs. La cuvée Lalande Cavagnac, issues de vieilles vignes plantées dans les années 60 sur le terroir de minerai de fer, avait été classé deuxième meilleur vin du monde par le Wine Enthousiast en 2012.

Les équipes viticoles de Gérard Bertrand ont repris en main « un domaine en excellente santé, au moment de la vendange 2022, qui s’annonce très prometteuse » a précisé le languedocien dans un communiqué. Le Domaine de Cause vient d’accomplir sa conversion vers le bio. Il sera désormais cultivé en biodynamie, comme les autres Châteaux et Domaines de Gérard Bertrand, référence mondiale de cette pratique viticole experte. L’ambition est de produire un cahors de grande expression et de s’inscrire dans la continuité des grandes signatures de l’appellations. Dans le vignoble en tout cas, on espère que le producteur-négociant s’attachera en effet à valoriser les grands malbecs et non à les utiliser simplement comme pourvoyeur supplémentaire de rosés.


* Château l’Hospitalet, le Château de Villemajou, le Château Des Karantes, le Château La Sauvageonne, le Château de la Soujeole, le château Laville Bertrou, le Clos d’Ora, le Clos Du Temple, le Domaine de l’Estagnaire, le Domaine de Cigalus et le Domaine de L’Aigle

Cet article On Cause du dernier rachat de Gérard Bertrand à Cahors est apparu en premier sur Terre de Vins.

Commentaires

mood_bad
  • Pas encore de commentaires...
  • chat
    Ajouter un commentaire