Orages, grêle et tornade en Val de Loire - Routes des vins

Orages, grêle et tornade en Val de Loire

Les orages qui s’abattent depuis le 19 juin sur le Val de Loire ont causé des dégâts catastrophiques dans les vignobles. Après la tornade de Saint-Nicolas de Bourgueil, c’est au tour de Saumur de subir les dommages de la grêle

« Cent millimètres d’eau ce week-end, on n’est plus à ça près » déplore Guillaume Roussy, président du syndicat des vins de Saumur (Maine & Loire) avant de poursuivre « On a eu les orages vendredi, des pluies torrentielles, du vent, des vignes couchées puis ce matin et hier, c’est la grêle ». Le vigneron à la tête de 60 hectares au Château Midouin compte sur le collectif pour que les appellations qu’il représente, Saumur, Saumur-Champigny, ainsi que les bulles, les Saumur Puy-Notre-Dame et les rares Coteaux-de-Saumur s’en sortent. Il regarde en arrière et voit la floraison qui s’est déroulée en partie par beau temps. Pour la suite, il est trop tôt pour se prononcer sur les conséquences. Ce serait les zones de Saumur-Champigny en bord de Loire et Saint-Cyr-en-Bourg, plus au sud, qui auraient été le plus été touchées.

Saumur-Champigny sous l’eau

Aurélie Néau, du domaine de Nerleux reste circonspecte : « C’est très compliqué, on n’a pas trop de dégâts de grêle, mais beaucoup d’eau, et ce n’est pas fini… » Nerleux est un domaine historique de Saumur-Champigny qui est justement situé à Saint-Cyr, le plus touché mais elle demeure relativement confiante « J’ai fait le tour des parcelles aujourd’hui et dans l’ensemble, ce n’a pas l’air dramatique. Par rapport aux vignobles du Bourgueillois, nous n’avons pas à nous plaindre » conclut la présidente de l’appellation Saumur-Champigny.

Tornade à Saint-Nicolas-de-Bourgueil

« A Saint-Nicolas, c’est tout simplement catastrophique » soupire Guillaume Lapaque, le caviste de « La Dive Bouteille » à Bourgueil. Il énumère les plaies qui s’abattent sur la zone de Bourgueil et Saint-Nicolas de Bourgueil : « Depuis le 19 mai, les marchands de parapluie font fortune. En termes de moral pour les vignerons, c’est difficile, ils ont eu quinze nuits blanches à lutter contre le gel, puis la grêle, la pluie et finalement le cyclone. Faut-il s’attendre aux invasions de sauterelles ou de grenouilles ? Des vignes sont broyées, des chais ont perdu leur couverture, des toits de maisons sont éparpillés en miettes au milieu des parcelles. Au point qu’il y a des morceaux d’ardoise qui se venus se ficher dans le tuffeau, entrainés par la force du vent ». La tornade du samedi 19 juin a en effet emporté le beffroi de l’église de Saint-Nicolas-de-Bourgueil et endommagé une centaine d’habitations, la mairie et la salle des fêtes. Une large bande de vignes reliant le centre du village à la forêt a été balayée par ce phénomène météorologique d’une rare intensité qui a pris les habitants par surprise.

Solidarité en cours, législation à modifier

Même si les assurances couvriront une partie du désastre, les vignerons et les habitants du village de Saint-Nicolas-de-Bourgueil savent qu’il restera des dizaines de milliers d’euros à trouver – même si aucun or ne remplacera les arbres centenaires et certains vieux ceps. Ils ont mis en ligne une cagnotte de solidarité pour le visage et l’âme de la commune revivent bientôt complètement.

Christiane Lambert, la présidente du syndicat agricole majoritaire, la FNSEA, Fédération nationale des syndicats d’exploitants agricoles a déclaré à l’AFP : « Chez moi dans le Saumurois, dans le sud du Maine-et-Loire, de la grêle a complètement ravagé des vignes. La répétition des événements est très préoccupante, ça prouve que le changement climatique est à l’œuvre dans toutes ses dimensions. La question de la solidarité nationale et le changement de dispositif en cas de calamités agricoles s’imposent plus que jamais ». Une refonte complète de l’assurance-récolte est actuellement à l’étude dans le cadre du « Varenne de l’eau » lancé fin mai par le gouvernement.

Saint-Nicolas de Bourgueil : La bouteille fontaine qui trône devant l’église sur la place du village n’a pas été endommagée et reviendra bientôt égayer le parvis.

Cet article Orages, grêle et tornade en Val de Loire est apparu en premier sur Terre de Vins.

Commentaires

mood_bad
  • Pas encore de commentaires...
  • chat
    Ajouter un commentaire