Pic Saint-Loup : la Gravette de Corconne se dévoile dans un film - Routes des vins

Pic Saint-Loup : la Gravette de Corconne se dévoile dans un film

La cave coopérative de la Gravette de Corconne, dans le Gard, a présenté un court-métrage mettant en lumière l’incroyable richesse de son terroir. Réalisé par le vidéaste héraultais Régis Domergue, grand connaisseur du Pic Saint-Loup, il permet de suivre les saisons et les acteurs de la vigne, et de plonger dans les paysages grandioses du massif de Coutach.

C’est l’effervescence devant le caveau de vente de la cave coopérative de la Gravette à Corconne, dans le Gard. Près de 70 personnes attendent avec impatience l’arrivée de Régis Domergue. Ce photographe et vidéaste héraultais, bien connu des amoureux du Pic Saint-Loup (il a déjà réalisé des films pour Château Puech-Haut et Château Lancyre), a mis en images le fabuleux terroir de la Gravette via un film de 15 minutes. « La première fois que je suis passé à Corconne, je suis tombé amoureux de ces majestueuses falaises, de ces oliveraies et de cette plaine viticole, détaille le vidéaste. Alors quand on est venus me chercher pour réaliser ce film, je n’ai pas hésité une minute ! » Il a répondu à l’appel d’Olivier Masson, le président de la cave. « On a toujours voulu présenter notre terroir et donner envie aux gens de venir s’y attarder, explique celui qui est aussi viticulteur au domaine de l’Emme. Les mots ont du sens mais les images permettent de mettre en lumière et d’expliquer pourquoi nous sommes si fiers de notre territoire. » Projeté sur écran géant dans le chai à barriques face aux salariés, aux partenaires et à quelques élus locaux, le film délivre alors un festival de moments de vi(gn)e : de l’épisode cévenol de fin d’été qui fait trembler les viticulteurs aux vendanges matinales, en passant par la taille de vieux ceps de Carignan, les saisons défilent, les lumières contrastent, les visages parlent…

« Créer une vraie synergie entre les producteurs locaux »

Tantôt filmées à la caméra, tantôt par drone, les scènes défilent sur un paysage grandiose où l’érosion a sculpté le calcaire en formes parfois fantastiques : on serpente le long du ruisseau de Vère, on accompagne les chèvres sauvages sur les falaises du massif de Coutach, on survole la chapelle de Corconne et son château en ruine et on enjambe le pont du hasard. « Ce terroir s’appelle la Gravette et il est fait pour élaborer de grands vins« , conclut Olivier Masson en voix off. Les applaudissements nourris enlèvent un sourire à Régis Domergue. A deux pas, Jérôme Réguès, le directeur et œnologue de La Gravette, poursuit la mise en valeur du terroir en présentant la nouvelle cuvée : L’intégrale 2020 (AOP Pic Saint-Loup, 39€). Les raisins d’une exceptionnelle parcelle de Syrah (avec un peu de Grenache) ont été foulés et égrappés, puis entonnés dans cinq barriques, très peu chauffées, pour offrir une micro-production très qualitative (environ 2000 bouteilles). « On ne voulait surtout pas marquer le vin par le bois, confie Jérôme Réguès. L’idée, c’était de laisser ce terroir, connu pour sa fraîcheur, s’exprimer avec une vinification intégrale. » L’ensemble est somptueux, entre équilibre, complexité aromatique et volume en bouche. On voyage en pleine garrigue sur des notes de fruits noirs et d’épices douces, la finale mentholée est irrésistible. Un vin taillé pour la garde avec ces tanins d’une finesse rare et un nouvel ambassadeur de choix pour la Gravette de Corconne.

Plus d’infos sur le site : http://www.la-gravette.com/#

Pour en savoir plus sur le travail de Régis Domergue : https://www.facebook.com/PhotosPicSaintLoup

Cet article Pic Saint-Loup : la Gravette de Corconne se dévoile dans un film est apparu en premier sur Terre de Vins.

Commentaires

mood_bad
  • Pas encore de commentaires...
  • chat
    Ajouter un commentaire