Renaissance de la Cité de la Gastronomie à Lyon - Routes des vins

Renaissance de la Cité de la Gastronomie à Lyon

Après une première tentative qui a tourné court en quelques mois d’ouverture en 2020, la Cité de la Gastronomie lyonnaise reprend du service pour un deuxième round que l’on espère plus pérenne.

Un phénix à la renaissance très attendue

La Cité avait originellement ouvert ses portes en novembre 2019. Après quelques mois d’errements et de proches, notamment de ticket d’entrée trop cher, le coup de grâce fut porté par l’arrivée de la pandémie de Covid et la fermeture du lieu.
Passée la période d’incertitudes, pas question de rester sur un échec, et le deuxième coup d’envoi de la Cité a eu lieu ce vendredi 21 octobre, avec l’ambition de s’inscrire cette fois dans la durée, mais aussi avec « humilité », comme le souligne Régis Marcon, le chef triplement étoilé et à la tête de la Cité.

Un programme alléchant… en fonction des appétits

La Cité version 2.0 reste sur son créneau de satisfaire les appétits intellectuels, en passant du musée dans sa V1 à un parcours plus interactif et destiné à plusieurs publics, au travers d’expositions, permanentes et temporaires, d’une « cité à hauteur d’enfants » (comprenant un lieu d’éducation au goût), une « cité totem de la filière alimentaire » (avec un espace ouvert à la participation de tous les professionnels de la gastronomie, de la restauration, de l’agriculture, de l’alimentation et de la santé), et enfin une « cité ouverte à l’expérimentation et à la formation », qui se veut au service d’une alimentation durable et accessible à tou(te)s.

Elle s’ouvre d’abord sous le signe de la gratuité jusqu’au 27 novembre (avant de reprendre des tickets d’entrée payants mais au tarif inférieur à ceux pratiqués initialement , soit 7€ par adulte, avec conservation de la gratuité les premiers dimanches du mois), et sous le signe du « Banquet », jusqu’à novembre 2023, l’exposition au vif succès qui s’est d’abord tenue à Paris, à la Cité des Sciences et de l’Industrie.

Passez à table avec l’exposition « Banquet » et les showcooking

Tous les sens seront sollicités pour cette exposition aux différents formats d’interaction.
Vivre la vie d’un apprenti cuisinier d’abord, afin de découvrir les temps de cuisson, l’art et la manière de dresser un plat, le maniement des ustensiles, etc. Puis un espace sensoriel pour se mettre un conditions pour le bouquet final : un spectacle immersif et multi-sensoriel, composés d’odeurs, de sons, d’images projetées et de mapping, et au menu imaginé par Thierry Marx.
Pour prolonger l’expérience, l’exposition temporaire « Bonnes tables, belles tables » se penche quant à elle sur l’art du dressage et du service, sans lesquels le plaisir gastronomique ne saurait être complet.

Dernière exposition temporaire à visiter: « SEB Discovery », retraçant les 165 ans de l’histoire du groupe éponyme (jusqu’au 22 janvier).

Enfin, un jeudi par mois et sur inscription, vous pourrez assister à un showcooking orchestré par le chef Alain Alexanian, destinés à promouvoir les produits de saison et apprendre à les sublimer, avant de les déguster à l’issue de l’heure de démo.

Pour se régaler de mets plus consistants et moins intellectuels, direction les Halles de l’Hôtel Dieu, ou les restaurants abrités dans les cours intérieures du bâtiment, au rez-de-chaussée de la Cité.


Infos pratiques
4 Grand Cloître du Grand Hôtel-Dieu, Lyon 2e

Horaires
Mercredi : 11h00 – 19h00
Jeudi : 13h00 – 21h00
Vendredi : 11h00 – 19h00
Samedi : 11h00 – 19h00
Dimanche : 11h00 – 19h00

Jours de fermetures : 1er janvier, 1er mai, 25 décembre
Gratuité pour tous : 1er dimanche du mois

  • plein tarif : 7 €
  • tarif réduit : 4,5 €
  • pass annuel : 14 € (accès libre et illimité aux espaces de la Cité de la Gastronomie, dans la limite des horaires d’ouverture au grand public, ainsi qu’aux animations gratuites accessibles sur inscription).

Cet article Renaissance de la Cité de la Gastronomie à Lyon est apparu en premier sur Terre de Vins.

Commentaires

mood_bad
  • Pas encore de commentaires...
  • chat
    Ajouter un commentaire