Correns, première coopérative en biodynamie de France - Routes des vins

Correns, première coopérative en biodynamie de France

Les vignerons de Correns, déjà en bio depuis un quart de siècle comme tous les producteurs du village au cœur du Var, se sont engagés sur le chemin de la biodynamie en vigne et progressivement en cave.

La biodynamie est bien sur les rails pour la cave coopérative de Correns en Provence verte. Elle finit de récolter ces jours-ci, pour le deuxième millésime, les raisins cultivés en biodynamie de ses coopérateurs. « Nos exploitations sont déjà certifiées Demeter à la vigne mais nous n’avons pas apposé de logo sur l’étiquette; nous préférons expliquer notre démarche sur la contre- étiquette » explique le président Fabien Mistre, Une cuvée de rouge (L’Ame des Fées) va même bénéficier cette année de la première micro vinification en biodynamie; le process sera ensuite étendu aux rosés qui, de façon atypique en Provence, ne représente ici que la moitié des volumes. « Nous étions déjà accompagnés par le Cabinet d’Agronomie Provençal (CAP) pour le bio et on se lance avec eux progressivement sur la biodynamie en cave car ce n’est pas sans risque d’oxydation en terme de profil aromatique, notamment pour les rosés. Nous avons initié le projet il y a quatre ans mais il a été repoussé à cause des aléas climatiques qui se sont succédé. Le marché bio étant de plus en plus saturé, ce sera une façon de se démarquer mais il s’agit avant tout de travailler mieux. Après la certification de la vigne, nous espérons obtenir la certification en cave d’ici quatre à cinq ans ».

Une aide administrative et matérielle

Pour inciter les adhérents (32 avec près de 190 ha) à suivre le mouvement, la coopérative a pris en charge le montage administratif de la certification et les coûts supplémentaires de matériel (dynamiseur, pulvérisateur, préparations). « La première année, nous nous sommes même chargés de la pulvérisation pour tout le monde afin d’accompagner les vignerons. Finalement, le plus difficile a été de convaincre les petits coopérateurs pluriactifs qui n’avaient qu’un ou deux hectares. Ils ne voyaient pas l’intérêt d’investir et j’ai du faire une campagne active pour les convaincre et expliquer que techniquement, ce n’était pas si compliqué. Après, quand on commence, on a forcément envie d’aller plus loin surtout lorsque l’on écoute les viticulteurs du réseau ». Les 4 hectares d’Amal et George Clooney vinifiés à la cave avec comme « fermière » Laurent Berlemont, à la tête du CAP, ont naturellement intégré la démarche. La cave a commercialisé ses premières bouteilles de côtes-de-provence issu de raisins cultivés en biodynamie sous la marque Estandon (elle est un partenaire historique de l’union coopérative varoise) avec 15000 flacons d’une cuvée baptisée Symbiose. « Nous avons même réussi à valoriser le vrac, ce qui a été la cerise sur le gâteau car on ne le faisait pas pour ça ; nous sommes d’abord convaincus du point de vue agronomique ». Correns devient ainsi la première structure coopérative de l’Hexagone à travailler intégralement en biodynamie. « Pour l’instant, on est ravi d’avoir fait ce choix et si un jour ça n’allait pas, ce serait zéro risque; il suffirait de repasser en bio comme avant ».

Cave Correns ©FHermine
©F. Hermine

Une nouvelle boutique-brasserie

Autres spécificités de Correns, un fort pourcentage de blancs (environ un tiers issus des vignes sur les lentilles calcaires du secteur) et 70% de ventes réalisés au caveau et en direct (dont la moitié en BIB plutôt haut de gamme en Cotes-de-Provence et IGP Var). « Finalement, malgré une succession de petits millésimes dus aux aléas climatiques, nous continuons à aller de l’avant car si une cave n’investit pas, non seulement elle n’avance pas mais elle recule » assène Fabien Mistre. La coopérative qui bénéficie déjà de trois boutiques et d’un e-shop, devenu le quatrième magasin depuis la crise du Covid (avec près de 100 000€ de chiffre d’affaire), va délocaliser en 2024-2025 le caveau de Carcès dans un ancien moulin à l’entrée de Correns. Celui-ci accueillera également un restaurant bistronomique proposant à table… les vins de la cave.

Cet article Correns, première coopérative en biodynamie de France est apparu en premier sur Terre de Vins.

Commentaires

mood_bad
  • Pas encore de commentaires...
  • chat
    Ajouter un commentaire