Le Tour de France en bord de Loire - Routes des vins

Le Tour de France en bord de Loire

Le Tour de France s’élance aujourd’hui depuis Tours pour un parcours entre bords de Loire et rives du Cher. Il traverse la plupart des vignobles de Touraine et passe au pied de châteaux fameux jusqu’à Châteauroux.

Vouvray, Touraine, Amboise, Chenonceaux, Valençay, des noms qui évoquent à la fois des vins et des châteaux, tel est le programme qui attend coureurs et suiveurs du Tour de France en ce premier jour de juillet 2021. À 13h55, ils prendront le départ de Tours et à peine auront-ils franchi le pont sur la Loire qu’ils apercevront la tour de Rochecorbon, en haut de la falaise de tuffeau qui indique le vignoble de Vouvray. Les vignes étant principalement sur le plateau, ils ne les verront guère, mais les noms des communes qu’ils traverseront en longeant la Loire les évoqueront. Vouvray, puis Vernou-sur-Brenne et Chançay produisent en effet avec l’unique cépage chenin blanc des vins de tous styles, du plus sec au plus moelleux – comme le fameux 1947 qui est toujours vivant – en passant par des demi-secs et de « secs-tendres » et bien sûr aussi des bulles.

Touraine, Amboise, Chenonceaux
La vaste appellation Touraine sera le terrain de jeu principal des coureurs, puisqu’elle produit quelque 30 millions de bouteilles sur ses 4 800 hectares de vignes réparties sur 143 communes. Un peu plus de la moitié des vins sont des blancs, principalement de sauvignon, le reste se répartissant entre bulles, rosés et rouges issus de gamay, de côt, de cabernet franc. Le passage à Montrichard (Loir & Cher) attirera les admirateurs de paysage, car c’est là que le Cher est le plus majestueux.
Bien avant, encore en Indre & Loire, la route passera aux abords du château d’Amboise et les vignes de l’appellation Touraine-Amboise. Sur les deux rives de la Loire, elle tend aujourd’hui vers une définition nouvelle, des vins au potentiel accru, des rouges à base de cépage côt (le malbec de Cahors, de Bordeaux et d’Argentine) et des blancs à base de chenin blanc. La jeune appellation Touraine-Chenonceaux, est elle limitée aux 130 hectares délimités exclusivement sur des coteaux qui dominent le Cher , de part et d’autre, plantés des cépages traditionnels de Touraine.

Chez Talleyrand et Carême
La dernière appellation que verra le Tour 2021 avant d’arriver à Châteauroux est aussi plutôt confidentielles, avec moins de 200 hectares. Valençay (Indre) est surtout connu pour son château, propriété de l’homme d’état Talleyrand (1754-1838) illustrée par son chef cuisinier fameux Antonin Carême, considéré comme le fondateur de la grande cuisine française. L’appellation contrôlée Valençay adopte les cépages majeurs de la Touraine et se décline en blanc sec, à base de sauvignon ainsi qu’en rouge et rosé à partir du cépage gamay. Mais elle a la particularité d’exister aussi pour un fromage de chèvre, un délice aux tons gris en forme de pyramide tronquée.

Cet article Le Tour de France en bord de Loire est apparu en premier sur Terre de Vins.

Commentaires

mood_bad
  • Pas encore de commentaires...
  • chat
    Ajouter un commentaire