Loire Millésime: le retour de la presse internationale

Lors de son rendez-vous printanier Loire Millésime, l’interprofession des vins du Val de Loire permet de déguster les vins, de rencontrer les producteurs et de voir où ils sont nés. Après une interruption subie de deux ans, la presse internationale a retrouvé avec bonheur les vins du bassin de la Loire.

« Lorsque je suis arrivé à la direction de l’interprofession, la création de Loire Millésime était actée. La première édition a eu lieu dans le cadre exceptionnel de l’Abbaye de Fontevraud (Maine & Loire) entre Saumur et Chinon. Il s’agissait entre autres de faire connaitre aux professionnels le palmarès du Concours des vins de Loire, qui venait d’être relancé » déclare Sylvain Naulin, le directeur d’Interloire, l’interprofession des vins du Val de Loire.

L’ensemble des vins de Loire

La ville n’est qu’un camp de base et le programme élargit le champ de découverte à l’ensemble des vins de la Loire. Les dégustations organisées par thème, zone ou appellation permettent de goûter tous les types de vins ligériens, même les plus éloignées géographiquement, en présence de producteurs. Gerhild Burkard, venue d’Allemagne, est une fidèle : « Ce qui me plait, c’est que c’est une région à la diversité phénoménale. Il y a de nombreux cépages, beaucoup d’expressions différentes de ces derniers et beaucoup de bulles, ma spécialité. Pour le consommateur, il peut trouver toute une gamme de vins, depuis les supers rapports qualité/prix et les vins plaisir jusqu’aux bouteilles haut de gamme et de gastronomie ». Elle apprécie l’équilibre entre dégustations et visites de terrain, qui lui permettent aussi de parler aux vignerons.

Dynamiser le commerce international

Claire Duchêne, directrice export d’Interloire , explique l’intérêt de Loire Millésime pour dynamiser le commerce international : « L’objectif de Loire Millésime est de présenter chaque année au printemps le nouveau millésime et d’offrir aux journalistes des principaux pays importateurs de nos vins un moment privilégié pour visiter la France en présence des producteurs. Il y a les vins bien sûr, mais l’aspect patrimonial et humain est aussi important ». Les principaux pays représentés sont les premiers marché export des vins du Val de Loire, Etats-Unis, Royaume Uni, Allemagne, Belgique et Canada, mais on invite bien sûr aussi des professionnels d’Italie, d’Europe de l’est et d’Amérique du sud. Le Val de Loire commercialise 280 millions de bouteilles, dont 26% partent à l’étranger, représentant un chiffre d’affaires de 300 millions d’euros (en 2020).

Coteaux d’Ancenis, Champtoceaux, Saumur-Champigny, Anjou blanc

Cette année, la soixantaine de journalistes s’est déplacé dans les vignobles de Saumur-Champigny, d’Anjou, des Coteaux d’Ancenis dont les vins se déclinent dans les trois couleurs et de Muscadet Coteaux de la Loire (la plus petite appellation de Muscadet et son futur cru Champtoceaux). A chaque étape on leur proposait de déguster les vins dans le lieu même où ils sont produits, ce qui constitue toujours une expérience formidable, car elle permet d’associer un terroir à des perceptions de dégustation qui restent gravées dans la mémoire. A Parnay et Souzay-Champigny, deux des communes de l’appellation Saumur-Champigny, ils ont pu faire une mini- randonnée, une version raccourcie de VVR, Vignes Vins Randos l’évènement grand public qui anime le vignoble chaque premier week-end de septembre et réunit pas moins de 11 000 amateurs répartis sur une vingtaine de parcours différents. Les repas du soir harmonisent les vins avec la gastronomie, que ce soient les blancs secs, les grands liquoreux, les fines bulles ou les rouges de tous styles. Le dernier dîner met en valeur le cépage rouge emblématique, le cabernet franc, dans le cadre monumental du Musée Jean Lurçat et de le Tapisserie Contemporaine d’Angers.

Parmi les thèmes présentés aux dégustateurs, les rosés des Coteaux du Loir et les gris des Coteaux du Vendômois ont intéressé les dégustateurs qui découvraient ainsi les vignobles les plus septentrionaux du Val de Loire. ©I. Bachelard

Cet article Loire Millésime: le retour de la presse internationale est apparu en premier sur Terre de Vins.

Commentaires

  • Il n'y a pas encore de commentaires.
  • Ajouter un commentaire