Un Côte de Brouilly sacré meilleur gamay du monde - Routes des vins

Un Côte de Brouilly sacré meilleur gamay du monde

Lors du 13e concours du Meilleur Gamay du Monde organisé à Lyon le 14 janvier, 729 cuvées provenant de France, Suisse, Italie et États-Unis se sont affrontées pour espérer être élue meilleur gamay du monde 2023, remporté par le domaine Nicole et Romain Chanrion en appellation Côte de Brouilly, millésime 2020

Un concours de terroir

Organisé par la société Armonia, également organisatrice du Concours international de Lyon, ce concours a été crée en 2010 sous l’impulsion d’Interbeaujolais. Partant en effet du constat que la majeure partie du monde est plus habituée à consommer des vins de cépages que des vins d’appellation, il était temps de promouvoir le gamay, déjà ultra polyvalent dans son expression, au même titre que les chardonnay et cabernets, afin de lui créer une légitimité marketing méritée. L’objectif affiché du concours est donc double : d’une part renforcer la notoriété du gamay et valoriser l’image de vins ronds, joyeux et fruités ; et faire découvrir la diversité du gamay selon ses terroirs d’origine et la main du/de la vigneron(ne) auprès des prescripteurs comme des consommateurs.

Une victoire en deux temps

La particularité aussi de ce concours est la double dégustation pour élire le vainqueur : d’abord la grande dégustation par les 168 dégustateurs (professionnels et amateurs éclairés), attribuant 229 médailles (119 or et 110 argent), puis le grand jury (composé d’un œnologue, deux sommeliers, un maître de chai et un amateur expérimenté) se réunit pour déguster à l’aveugle les médaillés d’or. Comme le souligne Laurent Lacorne, amateur expérimenté du grand jury, « sélectionner le meilleur gamay du monde, c’est savoir lire les vins, comprendre le travail du vigneron, se mettre à la place du consommateur. Être grand juré, c’est repérer la pépite qui arborera l’étole du vainqueur et être le porte-drapeau d’un cépage qui plaît de plus en plus pour sa fraîcheur, sa complexité et sa gourmandise. »

©Viola Berlanda 2022

Victoire du domaine Chanrion

Choisi à l’aveugle, le Côte de Brouilly de Nicole et Romain Chanrion se trouve être une parfaite représentation de son appellation. Avec des parcellaires élevés séparément, puis assemblés, cette cuvée illustre les identités de l’appellation qui s’exprime de concert en une œuvre commune, tout en incarnant également les spécificités du Beaujolais, avec macération semi-carbonique et élevage en foudre.

Mère et fils exploitent 7 hectares de vignes sur les versants du Mont Brouilly, succédant à 8 générations sur le domaine. Nicole s’est formée au lycée viticole de Beaune et a pris le domaine en 1979 après une expérience dans la Napa Valley. Quant à Romain, il rejoint sa mère en 2014 après une première vie d’ingénieur. Le duo se concentre sur la valorisation de ses terroirs dans le respect de l’environnement, avec des sélections parcellaires. Les lieux-dits composant la cuvée victorieuse sont les Crozes, Chardignon, Godefroy et Le Pavé (sur Brulhié), provenant ainsi des différents versants du Mont Brouilly, qui a subi un épisode caniculaire en 2022. Mais l’adaptation et le savoir-faire mis en œuvre par Nicole et Romain ont payé, en témoigne cette victoire.

Mention spéciale à leurs côtés attribuée par le grand jury pour le vin du domaine de la Planta en AOC Genève (Suisse), pour la cuvée « La Révolution » 2021.

Cet article Un Côte de Brouilly sacré meilleur gamay du monde est apparu en premier sur Terre de Vins.

Commentaires

mood_bad
  • Pas encore de commentaires...
  • chat
    Ajouter un commentaire